The Founders

for english see below

          Catharine Caryphoto-bio

Une Américaine à PARIS.

Artiste performeuse, Catharine Cary est reconnue pour sa peinture fulgurante, son écriture élancée et ses performances alliant  mots,  objets et présence.

Son travail se montre depuis 1999 en France, Suisse et des Etats-Unis.  Ses tableaux et installations ont été vus dans les offs de la FIAC, art basel MIAMI, ART CHICAGO et La Biennale de Venise.   www.catharine-cary.com

 marie by E.Noël         Marie Desoubeaux

Née à Caen en 1988. Marie se forme au Conservatoire National de Région de Caen, puis à Paris auprès de Mié Coquempot, Martin Kravitz, Frédéric Lescure et Martine Cardinal, tout en obtenant sa licence de chinois à l’INALCO.

Dès 2008 elle partage ses activités entre l’Europe et la Chine, à Canton, ou elle achève sa formation à la Guangdong Modern Dance Company et travaille avec différents chorégraphes; Yunna Long puis Ouyang Wenliang pour « Croisement », Gao Jing pour « Chocolat noir sur crème glacée » pièces présentées au Festival International de Danse Contemporaine de Canton. Dans ce même festival, en 2009, elle sera assistante et danseuse pour Frédéric Lescure pour les masterclasses et la performance How to say goodbye, elle y présente également Noodles also need dancers , performance avec sa complice Claire Deville, pour le collectif OUA.

En 2010 elle rejoint la Cie hollandaise 2moveDC, Miquel De Jong et Kevin Polack pour ImproXchange, performances improvisées présentées pour l’expo universelle de Shanghai. Elle retourne en Chine en 2011 pour enseigner au conservatoire de Shenyang et créer une pièce pour la section pré-professionnelle. Danseuse au sein de la Compagnie l’Échappée, elle tourne actuellement une série de soli intitulé Moqueuses.

Depuis 2010, Marie s’est tournée vers la performance et la Composition Instantanée, d’abord via le Contact Impro puis vers la forme scénique de l’improvisation dansée. Elle s’est formée auprès de Julyen Hamilton, Maya Lipsker, Miquel de Jong, Martine Cardinal, Claire Filmon, Jan Burkhardt… En 2012, elle passe trois mois en résidence à Berlin pour y développer les prémisses de la plateforme des Créateurs de l’Instant et divers projets autour de l’improvisation. Elle vit aujourd’hui à Paris et continue ses voyages de la Chine aux Etats-Unis.

marguerite papazoglou

        Marguerite Papazoglou

Née à Paris en 1975, de double culture, grecque et française.

Une formation sinueuse : sa pratique de la danse se développe parallèlement à des études universitaires de lettres modernes et de philosophie, lentement entre danse contemporaine, improvisation (Julyen Hamilton, Patricia Kuypers, Nita Little, Jules Beckman), buto (Yoshito Ohno, Carlotta Ikeda, Gyohei Zaitsu), contact-improvisation, qi gong, yoga, et en dialogue continu avec la musique (apprentissage de la viole de gambe et danse baroque).

Elle collabore en tant que danseuse chorégraphe à plusieurs projets pluridisciplinaires (festival numérique de la Villette, Carrefours numériques, Jazzfest Uckermark et Umlaut à Berlin, Waiting in the wings à Maastricht, installations au Chisenhale Dance Space à Londres, Bruxelles, Tübingen). Depuis 2007, elle fonde le collectif VMM (Various Materials Management) et se concentre sur la composition instantanée et le rapport danse-musique (contemporaine, improvisée, concrète, poésie sonore). Elle crée plus de trente soli et performances/installations notamment en interaction à la musique contemporaine et improvisée, en solo ou avec VMM, dans des contextes aussi divers que des galeries londoniennes, la Cité des sciences à la Villette, des salles de concerts berlinoises, le site archéologique de l’Agora à Athènes, chez vous…

Elle a ainsi développé un travail régulier avec les musiciens compositeurs et improvisateurs : Frank Gratkowski, Claude Parle et Benjamin Weidekamp et les danseurs Camilla Gotta, Barbara Pereyra, Vassiliki Tsagari ;

et a joué dans des rencontres plus ponctuelles avec notamment: John Betsch (batterie), Sven Ake Johannson (batterie), Kostas Anastasiadis (batterie), Jack Wright (sax), Christian Weidner (poésie sonore), Nusch Werchowska (piano), Antonis Anissegos (piano), Thymios Atzakas (oud, guitarre), Eugénios Voulgaris (yali tambur), Clio Karabelia (harpe), Rasul Siddik (trompette), Frédéric Maintenant (piano), Stéphane Payen (sax), Florian Bergman (sax), Sean Og (sax), Philippe Desclais (sax), Sébastien Branche et Artur Vidal (saxophones préparés), Benjamin Duboc (contrebasse), Joel Grip (contrebasse), Hugues Vincent (violoncelle), Cyprien Busolini (alto), Öslem Kaya (violon), Dimitra Lazaridou Hadzigoga (tzitar), Yannis Kotsonis (électronique), Alain Michon (paysage sonore) …

Sa fascination pour le corps se décline, outre le volet performance, dans l’enseignement de la danse contemporaine et de l’improvisation (ateliers de création pour les étudiants à l’Ecole Normale Supérieure depuis octobre 2010).

les trois ours


20130424_192416          Catharine Cary

An American in Paris.

Painter and «la tagueuse élégante», Catharine Cary is known for her fulgurant gestural paintings and her elegant handwriting, often on walls!  Her work has been featured in the offs of the FIAC, art basel Miami, Art Chicago and the Venice Biennale.

www.catharine-cary.com

121113-A-85          Marie Desoubeaux 

Born in Caen in 1988, Marie Desoubeaux earned her degree in dance at the Caen National Conservatory.  While earning her BS in Chinese at INALCO in Paris, she studied dance under Mié Coquempot, Martin Kravitz, Frédéric Lescure and Martine Cardinal.

 Since 2008, Marie is on a world tour.  In Guangzhou in 2008, she trained at the Guangdong Modern Dance Company and worked with choreographers Yunna Long; Ouyang Wenliang for « Crossing », and  Gao Jing for « Black Chocolate on Ice Cream ».  Both these pieces were presented at the International Dance Festival of Guangzhou.  During the same festival, she served as Frédéric Lescure’s assistant for his masterclasses and danced in his piece How to say goodbye. Tireless, she also danced Noodles also need dancers, with Claire Deville, for the collective OUA.

In 2010, Marie joined 2moveDC, a Dutch dance company, and worked with Miquel De Jong and Kevin Polack, for ImproXchange, on improvisations for the Shanghai World’s Fair.   She returned to China in 2011 to teach at the Shenyang Conservatory and to create a performance piece in the preprofessional level class.  Marie is currently dancing with the company  l’Échappée, and is performing a solo called Moonstone, part of the soli piece Moqueuses.

Since 2010, Marie has turned towards Instant Composition, studying under Julyen Hamilton, Maya Lipsker, Miquel de Jong, Martine Cardinal, Claire Filmon, and Jan Burkhardt.  She undertook a 3 month residence in Berlin in the summer of 2012 to develop the foundation of Instant Pudding! and other improvisation projects.  Marie lives in Paris, traveling frequently to China and the US.

          Marguerite Papazoglou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s